Palmiers et cactus sous la neige

L’épisode neigeux de mi-janvier 2021 me donne l’occasion de prendre des photos originales, de les partager et d’évoquer le sujet des conséquences de la neige sur les plantes exotiques.

Jardin sous la neige en Alsace
Trachycarpus sous la neige

Il y a plusieurs catégories de plantes :

  • celles qui n’ont plus de partie aérienne en hiver. Il ne reste que les racines, bulbes, rhizomes sous terre. Elles ressortent au printemps. La neige n’a pas de conséquence.

  • celles qui sont bâchées ou couvertes d’un voile d’hivernage. Si les feuilles sont tombées ou ont été grillées par le froid, nous sommes dans le même cas que ci-dessus.

  • celles qui sont en végétation : palmiers, cactus, bambous, lauriers roses, … La neige ne leur est pas néfaste. Le seul problème est son poids, qui peut poser des problèmes « mécaniques », tout comme aux arbres. La neige collante que nous avons eue, fait plier, parfois casser, les cannes de bambou.

 

Les grands cactus, de plus d’un mètre de haut, se couchent, parfois, sous le poids de la neige collante. En effet, leur réseau racinaire est très peu développé, comparé à celui d’un arbuste de même taille.  Ce n’est pas vraiment un problème, dans la mesure où les raquettes tombées au sol se bouturent naturellement au printemps suivant.

Cactus sous le neige
Palmiers sous la neige

Les palmiers s’en sortent plutôt bien. Leurs palmes sont flexibles, qu’elles soient pennées (Jubaea chilensis) ou palmées (Trachycarpus, Chamaerops humilis). Elles remontent, en général, une fois la neige fondue.