L'asiminier et son fruit, l'asimine.

J’ai le plaisir de vous présenter l’asimine, un de mes fruits préférés et l’asiminier, l’arbre qui le porte.

Asimine.jpg

Origine de l’asiminier (Asimina triloba)

Il est originaire de l’est de l’Amérique du Nord, du Canada à la Floride. Les Indiens consommaient son fruit, bien avant l’arrivée des Européens. Ils l’appelaient Paw Paw. On l’appelle aussi « bananier des Indiens », bien que ce soit un arbre, donc sans rapport avec les bananiers.

Le genre Asimina est essentiellement tropical. Les autres espèces poussent en Amérique du Sud.

L’asiminier atteint environ 6 m de haut. Son feuillage, à l’aspect exotique, devient jaune vif en automne.

Culture

C’est un arbre fruitier. Il a donc besoin de soleil. Dans les régions très chaudes, il peut être planté à mi-ombre. Il est très résistant au froid et peut être planté dans toutes les régions de France.

Il apprécie les sols riches, profonds et frais.

Asiminier vert.jpg
Asimine 2.jpg

Le fruit (Asimine)

C’est un fruit au goût et à la consistance franchement exotique. Son apparence est celle d’une petite mangue d’environ 10 cm de long. Il contient une dizaine de graines. Au goût, c’est un mélange de banane et de mangue. On ne mange que sa chair jaune, qui a la consistance de l’avocat.

L’asimine se transporte et se conserve mal, ce qui explique qu’on la trouve peu dans le commerce.

Mais on peut aussi en faire des desserts.

On récolte, en fin d’été, des fruits groupés par 2, 3 ou 4. Ca se fait au touché, car la couleur ne change pas.

J’ai les variétés Taytoo et Sunflower. Je conseille aussi Maria’s Joy, Prima et Georgia. Ces variétés sont autofertiles et ont de très bonnes qualités gustatives.

La greffe

La production de l’asiminier est assez délicate.

Elle est à réserver aux pros et aux amateurs expérimentés. Voici un lien vers le site Greffer. Net, qui vous explique la technique.

Pour vous en procurer, l’un des meilleurs spécialistes est la pépinière Végétal 85, en Vendée.

Asiminier jaune.jpg
20210508_162955.jpg

Pollinisation

La pollinisation est faite par les mouches. L’odeur de la fleur les attire. Mon truc (ce n’est pas un rite vaudou), visible sur la photo ci-contre, est de suspendre des os, avec un peu de viande dessus pour les attirer.